lundi 8 décembre 2008

Remplaçable (ou l'angoisse de la photo de classe)





12 suicide(s) collectif(s):

Vadim a dit…

C'est ta déléguée de classe ?

Cham a dit…

HAHAHAHAHA toi alors !


...
(énormément de chose à dire en retour)
(C'est exactement ça ,que ce soit pour le comique que pour l'adaptation de la personnalité en fonction des individus.

J'en parlais justement ce matin à quelqu'un, à cause de ça, c'est dur de mélanger deux amis qui ne se connaissent pas entre eux, parce que ça oblige à jouer le schizophrène durant la conversation, on ne sait plus sur quel pied danser. Au final, on écoute plutôt ce qui se dit, ça fait des gros silences.

Quand à ceux qui disent "être soi même", c'est souvent ceux qui sont insupportables qui disent ça, et qui se rendent pas compte qui si personne ne s'adaptait à leur personnalité, ils arrêteraient pas de se fâcher avec tout le monde. En tout cas moi si je restais constamment moi même je suis pas sûr que j'aurais des amis. (bon après il y a les personnalités bisounours aussi)

(Mais du coup, là tu sais ce que la personne ressentait pour toi parce qu'elle te l'a dit ou parce qu'on te l'a rapporté ?)

(Avec un peu de chance et des scénaristes américains, dans une dizaines d'épisodes c'est la fin des saisons et vous serez ensembles. Ou ce sera pour la saison d'après. Généralement c'est dans les fin de saison que les couples durables se forment.)

(géniale la réflexion de la photo de classe.)

(Et puis bon, avec du Yann Tiersen, forcément, hein.)

Mr Patate a dit…

Ah oui en effet Cham écouter Summer 78 en lisant ça doit être encore plus poignant.
Je trouve ta note sublime Jo.

Ton Manager.

Ragondin a dit…


Vadim > Hahaha !

Oui, j'ai été séduit par ses phrases pleines de profondeur, sa personnalité tellement originale, son physique de caca et son skyblog.


Cham > Oui la rencontre avec un ami d'un ami c'est toujours bizarre.
On finit toujours par en faire trop.
J'ai pas souvent une bonne première impression des gens en fait.

Et de toute façon on s'adapte forcément à partir du moment où on jamais tout en commun avec une personne.

Du coup, on fait forcément un tri dans ce qu'on dit.

Pour la fille, c'est elle qui me l'a dit, mais alors qu'elle était avec quelqu'un.

Après coup je me dis que fallait quand même être sacrément aveugle pour passer à côté de ça.

J'aurais jamais du prendre de la coke.

C'est vrai que les couples se forment toujours en fin de saison chez les américains.
Je peux toujours croiser les doigts pour qu'il y ait pas de grève de scénaristes d'ici là.

Les couples, ou les grandes révélations.
Ca m'était arrivé une fois, en fin d'année un pote nous avait tout confié à une fête, un sorte de secret dont on avait tous un mauvais point de vue.
J'avais fait la réflexion d'ailleurs, "waah on se croirait dans une fin de saison de série !" alors qu'il continuait à parler, super sérieux.
C'est possible qu'il me déteste depuis.


Sinon la musique c'est parce que j'ai enfin revu Amélie Poulain, et rha, il fait partie de mes indispensables maintenant.


Managueur > Merci cher manager.

T'auras des bonbons.

Cham a dit…

Attention, je ne parlais pas de la rencontre d'un ami d'ami, mais plutot de se retrouver entre deux amis (les nôtres, donc) avec lesquels on a deux façons d'être bien distincte, mais qui eux ne se connaissent pas ou pire; ils se connaissent un peu..

C'est comme de rencontrer la fille de tes rêves en étant accompagné de l'ami-avec-qui-tu-fais-tout-le-temps-des-blagues-scatophiles. Et que vous vous retrouviez à devoir discuter pendant une bonne heure.

Il est où dans cette situation, le "soi même ?"

Sinon pour la fille, bah peut être que l'occasion se représentera. Au lycée, les histoires durent en moyenne avec un maximum de deux ans, j'ai des tas d'exemples autour de moi.(oui je sais, c'est pas super encourageant désolé.)

En attendant, il faut la faire boire beaucoup en soirée.

Ragondin a dit…


Ah ouii entre deux amis complètement différents, je vois.

C'est vrai que c'est souvent assez horrible, les situations comme ça.



Pour l'histoire avec la fille, baah, de toute façon on verra bien.

Y'a eu tellement de trucs compliqués et à la con, que bon voilà, j'ai sûrement niqué les nombreuses chances que j'avais.

Et pis ça date un peu, aussi.
Si c'était la semaine dernière, j'aurais jamais pu en faire une note.
(et d'ailleurs, cette note me trotte dans la tête depuis pas mal de temps)

Laerthissounet a dit…

Mais moi je t'aime!

Désolé...

Ben très bonne note, tu excelles dans tous les registres.

Et pis bon courage hein, même si ça fait chier sur le coup.

Laerthis a dit…

Et tellement vraie la note, j'oubliais...
Du moins dans mon cas, je ne supporte pas un blanc, si bien que je me sens obligé de dire des trucs, et généralement, c'est très nul et je me sens bien bête.

Ragondin a dit…


Laerthis > Je t'aime aussi, on se mariera et on aura des enfants à la campagne.

La peur du blanc, c'est horrible !

C'est en partie pour ça que je poste chaque jour sur mon blog d'ailleurs.


(l'autre raison c'est pour séduire les filles, mais ça a jamais vraiment marché !)

Laerthissounet a dit…

Les temps sont durs, les musiciens ont davantage la côte que les dessineux...
Tss.

Kaenji a dit…

Bah t'inquiètes pas je suis pareil mais en pire ._.

mathilde la morue a dit…

A la soirée spéciale "révélation fin de saison..." que de souvenirs^^( ou de cauchemars...à voir^^)