dimanche 20 juillet 2008

Mini note #20 - Super Pas Doué De La Vie Man



PS : j'ai découvert How I met your mother y'a pas très longtemps et c'est bien sympa =)

(j'en suis au 2x11)

9 suicide(s) collectif(s):

Cham a dit…

Je prédis que dans 10 saisons, How I met Your Mother
Sera encore plus connu que Friends...


Vivement la saison 10. (vivement qu'ils parviennent jusqu'à la saison 10)

Ragondin a dit…


cham > perso j'aime moins que friends quand même

même si j'aime beaucoup How I met... au début j'ai moins accroché, le personnage principal est moins attachant peut-être

mais le coté à suivre de la série fait qu'on s'y accroche bien, et y'a quand même des passages hilarants
(robin en star pop canadienne, le dialogue mental entre ted, marshall et lily, les origines de barney...)

bref, plus je regarde, plus j'aime

donc oui vivement qu'il y ait 10 saisons =D
(et que j'achète l'intégrale)

Cham a dit…

Oui, c'est sur ce coté "à suivre" qui fait que perso j'accroche plus à How I... qu'à friend.

Friends, c'est comme un paquet de bonbon, tu peux en prendre un, le savourer, en prendre un autre, etc, sans ordre particulier, et chacun est indépendant l'un de l'autre. Parfois ça amène des choses intéressantes (quand le temps d'un épisode on voit ce que donne les personnages si quelque chose), mais globalement il me manque un petit truc pour que je puisse accrocher.

Dans How I met, en plus qu'il existe une structure et une chronologie bien plus présente que dans friends, il y a en plus ce petit truc de mise en scène ; un narrateur objectif, sauf qu'en plus c'est le héros, donc c'est subjectif, mais 30 ans plus tard, donc c'est un peu encore objectif :D
Ce regard objectif qui fait que certains évènements sont attendus (notament l'épisode de la chèvre à l'anniversaire qui se fait encore attendre, grr. Mais surtout la rencontre avec la mère, c'est un peu le titre de la série) ces plongée entre flash back, flash back dans le flash back et forward (haha je me la pète avec des mots savant) fait qu'il se passe quelque chose de vraiment exellent qui vient boosté la mise en scène de sitcom, un peu plan plan (notament dans friends qui de ce coté reste planplan.) Et en plus y'a une espèce d'écriture cyclique dans certain épisode, les aventures de chacun forment une morale globale, en gros sur certains points ça ramène un peu à Desperate Housewives (LA meilleure série du monde eeeeentier)

Après niveau Humour, c'est le même type que Friends, du même niveau, même si il me semble que ça vanne beaucoup plus dans Friends, et dans Friends il y a quand même beaucoup plus de personnages, et chacun ont des caractéristiques plus poussés que ceux de How I met, où ça reste un peu classique. (mais Barney me suffit.)
(mais de toutes façon on discute pas les gouts d'abord. On critique celui des autres.)

Les exellentes séries sont celles qui perdurent dans le temps, donc on ne connaitra le vainqueur qu'au bout de plusieurs saison de How I met.. (au passage la saison 3 est la meilleure pour le moment)

liliaimelenougat a dit…

hummm ça rassure de savoir qu'on a des super héros parmis nous :)
(vive friends !)

Ragondin a dit…


cham > totalement d'accord avec ce que tu dis :)

et desperate je regarde le final de saison 4 ce soir ! =D

j'ai attendu beaucoup avant de m'y remettre, donc j'ai un peu eu du mal à m'y re-accrocher mais les séquences avec la voix off sont toujours magnifiques


lili > nous sommes là pour défendre le Monde.

ou alors pour le rendre pire je sais plus

Cham a dit…

Quoi ? Tu as vu la saison 4 ? Elle existe ?

Tu... Mais... je....

(part en pleurant toutes les larmes de son corps pour cause de dépendance incontrôlable)

Ragondin a dit…


alors concernant la saison 4

elle est finie aux états unis, j'ai vu le final hier soir

bon alors le début était super, digne de la saison 3, après j'ai fait une petite pause - celui qui me fournissait les épisodes a arrêté ^^ - et quand j'ai repris baah c'est pas aussi passionnant qu'avant

on accroche toujours parce que c'est bien joué, écrit, la voix off fonctionne toujours mais on suit moins les intrigues

mais ça vaut toujours le coup d'y regarder rien que pour le petit rebondissement à la fin du final qui te fait dire
"quoi mais nan mais quoi ?"
en gros

Cham a dit…

Bah, c'est toujours un peu ça desperate Housewives. A part la saison 1 qui elle s'est améliorée au fil des épisodes, la saison 2 et 3 c'était ; un début plein de suspense, et puis le gros des intrigues se termine vers le milieu de la saison (les séries américaines marchent souvent en deux achats d'une treizaine d'émission) et après on suit la vie des gens jusqu'aux dernier épisode où la machine est relancée pour la saison suivante (quoi ? Mais c'est qui ? Mais pourquoi ? gnaaaaa)

Et entre temps, on peut admirer la superbe mécanique hyper bien huilée de la série, ses scènes de pure anthologie qui mélangent tragique/comique/desespoir/ meurtre/ femme au foyer/ pizzeria avec un brio à couper le souffle même quand ce qui raconté n'est pas interessant...

Et puis ces conclusions en voix off, mon dieu. Un frisson à chaque fois.

Vivement la rentrée que je trouve un de mes dealer de série...

Ragondin a dit…


cham > justement là le dernier rebondissement n'est pas si exceptionnel que ça mais y'a un concept qui peut rendre la série intéressante

mais les séquences voix off, wao