samedi 8 août 2009

Les aventures de John l'homme préhistorique et de son dinosaure Teddy (21)

Lire les deux derniers épisodes de l'acte 2.
Lire l'introduction de l'acte 3 par Cham.




Merci à JULIETTE, 2 ans et demi, pour le titre.

7 suicide(s) collectif(s):

Juliette a dit…

AUH MONN DIEUX !!!



Je suis choquée malgrès le fait que je n'ai que 2 ans et demie.

Leob a dit…

Un peu court le passage sur Teddy, mais comme d'hab je kiffe.


C'est émouvant en plus. Moi quand c'est émouvant j'aime bien. Mais ça veut pas dire que j'aime bien chialer hein, je suis pas une tapette moi.

K a dit…

Pas mal.

Deux ou trois bonnes répliques.

Mais un peu décousu.

Le Gnom a dit…

Ca y est, je viens de rattrape mon retard concernant John et Teddy.

C'est toujours aussi sympa, mais ça manque un peu d'anachronismes.

Continue bien mon rat.

Fluoxyne a dit…

là pour le coup j'ai envie de dire ils sont un peu cons tes personnages (avec tout le respect que je leur dois) parce que imagine gwendoline elle revient d'un coup t'as vu ils ont pas l'air stupide avec leur petite boite funéraire et tout.
après je dis ça mais bon on va dire ça sert à rien vu que tu sais déjà ce qu'il se passe après (enfin peut être) mais bon voilà c'était juste mon point de vue de lectrice comme ça normal voilà t'as vu.

(je veux f.. jveux f... TISAAAANE)
(ceci était un appel au secours codé)

Guillaum a dit…

La pauvre Gwendoline n'a pas eu de chance de son vivant, s'appeler Gwendoline Poisson-rouge ça doit pas être évident tous les jours.

Je suis le seul à être choqué que Teddy l'aie tuée ?

Ragondin a dit…


Juliette > Hahaha !


Leob > Oh la tapette.


K > Quand j'aurai tout fini, je ré-écrirai sûrement tout, histoire d'être plus construit.

Là c'est à moitié improvisé.


Le Gnom > Le plus gros anachronisme arrive dans le livre 3 ! \o/


Fluoxyne > Ca arrive souvent chez toi, les meufs qui reviennent après leur enterrement ? :D


Guillaum > Apparemment, oui, t'es le seul. Les autres s'en foutent.


Et Poisson rouge c'est classe comme nom.

T'y connais rien, c'est tout.